Le geste prêtait à la blessure. Elle risque d’être grave. Une ambulance a emmené Yari Verschaeren du stade à l’hôpital. Anderlecht craint une fracture du péroné, synonyme de fin de saison.

Après une bonne demi-heure de jeu, Yari Verschaeren a tenté un contrôle en extension. La chute lui a coûté cher.

En retombant, sa cheville gauche est restée plantée dans le gazon et s’est tordue. Le joueur a directement levé le bras pour appeler le staff médical.

Heureusement pour lui, il ne s’agit pas de la cheville droite à laquelle il a été touché au Standard il y a un an à quatre jours près. Il avait été sur le carreau durant plusieurs mois.

Quelques minutes plus tard, sur un ballon aérien anodin, Josh Cullen et Carlos Cuesta se sont heurtés tête contre tête. On a entendu le choc depuis la tribune.

Le Colombien s’est ouvert l’arcade et était complètement sonné. Son état laissait à penser qu’il a été victime d’un traumatisme crânien.

Cullen a, lui, pu reprendre la partie avec un énorme bandage sur la tête.