Daniel Boccar, son coach en P1, croit en la réussite de l’Anglais à Anderlecht


Boussoufa : "L’Ajax, ça joue très vite"


Anderlecht et BNP Paribas Fortis : contrat prolongé jusqu'en 2014


MONTEGNÉE Paul Taylor devrait signer aujourd’hui son contrat à Anderlecht. L’officialisation du transfert n’étonne pas outre mesure Daniel Boccar, son entraîneur au sein du club de Montegnée, en P1 liégeoise. L’ancien entraîneur du FC Liégeois et du Standard connaît les exigences de l’élite.

“J’y ai côtoyé des joueurs qui avaient moins de qualités que Paul Taylor”, confirme-t-il. “Il a construit sa formation dans trois clubs du top anglais. Liverpool, Everton et Manchester City lui ont permis de développer un bon bagage technique et une puissance naturelle exceptionnelle. Il est robuste. Bien campé sur ses deux jambes. C’est vraiment très difficile de le déstabiliser.”

Si, comme les jeunes Anglais de cet âge, Paul Taylor a un peu trop profité de la vie, il a saisi à pleines mains la nouvelle chance que lui a proposée Paul Topping, le président montagnard. “Il s’entraîne comme un fou. Il n’en a jamais assez. Avant la séance, il taquine le ballon sur le terrain. Bien après, il frappe toujours inlassablement au but” , raconte encore celui qui est parvenu à ranimer sa passion. “À notre niveau, je l’ai vu réaliser des raids ahurissants. Tous les défenseurs tremblaient dès qu’il rentrait en possession du ballon. D’ailleurs, les entraîneurs adverses établissaient des stratégies particulières pour le contrer. Il m’a avoué être assez surpris par le développement des systèmes de jeu de notre football. Paul est conscient qu’il doit étendre son canevas tactique et il se montre très intéressé.”

Taylor est-il capable de sauter ainsi de la P1 à l’Europa League  ? “Werner Deraeve, que j’ai côtoyé lorsque j’étais au Standard, ne s’est pas longtemps posé la question. Il a de suite mesuré que Taylor possédait les qualités pour le top . Au Standard, on l’a testé en pointe de l’attaque dans un match d’U21 où tout était axé sur le jeu défensif. Il n’a guère eu de bons ballons à négocier. Anderlecht a décortiqué davantage le joueur.”

Montegnée continuera sur cette voie : Ismaël Ehui (ex-Fulham) est aujourd’hui courtisé. D’autres devraient débarquer dès janvier.



© La Dernière Heure 2009