Anderlecht

L’ère Vanden Stock appartient presque définitivement au passé du côté du RSCA.

L’ère Vanden Stock appartient presque définitivement au passé du côté du RSCA. En effet, Claire Vanden Stock, la fille de l’ex-président Roger, a quitté le conseil d’administration. Pour le moment, elle garde (avec sa sœur, Julie) ses quelques actions (symboliques), mais son impact sur la direction du club est devenu quasiment inexistant. Vu que le nom du Stade Constant Vanden Stock est devenu le Lotto Park, la dernière page du chapitre des Vanden Stock est désormais presque tournée pour du bon.

La saison passée, Claire a refusé de participer à la hausse de capital de 30 millions, réalisée à l’initiative de Marc Coucke. Vu que Johan Beerlandt, CEO de la compagnie de construction Besix, a accepté de mettre plus d’argent dans le club, il a pu remplacer Claire dans le conseil d’administration. Dégoûté par la politique de Marc Coucke, Roger Vanden Stock ne vient plus voir des matchs d’Anderlecht au stade. Leur beau-fils travaille encore au club.