Comment faire sans Boussoufa ?

Anderlecht

B. D.

Publié le - Mis à jour le

Comment faire sans Boussoufa ?
© D.R.

Face à la 3e meilleure défense de D1, les Mauves devront trouver la parade

Suivez Anderlecht-Courtrai en direct dès 20h15

ANDERLECHT A priori, le match contre Courtrai ne semble pas beaucoup plus difficile pour Anderlecht que celui de samedi dernier, remporté sans trop suer par les Mauves contre Rouleurs. Mais à y regarder de plus près, deux éléments devront inciter le Sporting à la prudence...

Le premier, c’est l’absence de Boussoufa, suspendu suite à sa carte rouge de samedi. Lors de ses deux précédentes suspensions, le Marocain avait beaucoup manqué à son équipe. Sans lui, les Bruxellois sont privés de leur principale source d’inspiration : c’était à Mouscron (1-2), où Anderlecht a signé son plus mauvais match de la saison, et contre Lokeren (2-0), partie durant laquelle la production offensive avait été très moyenne...

La suspension de Bouss tombe d’autant plus mal que ses équipiers affrontent un adversaire dont les qualités sont surtout défensives : fidèle à lui-même, Georges Leekens a réussi à faire de Courtrai un bloc solide et bien organisé. La preuve : les Flandriens n’ont pris que 16 buts en 15 matches, ce qui en fait la 3e meilleure défense du pays, plus hermétique que celle de Bruges ou de Gand ! En plus, les Courtraisiens sont en forme : ils n’ont plus perdu depuis six matches et restent sur un 12 sur 18.

“Courtrai va certainement venir jouer ici avec cinq attaquants” , ironisait Ariël Jacobs, qui connaît très bien la méthode Leekens. “On a eu l’exemple la saison dernière, contre Lokeren.” Anderlecht avait dominé, mais avait été battu 2-3...

Concernant Boussoufa, Ariël Jacobs n’était pas d’accord avec ceux qui affirmaient qu’Anderlecht était trop dépendant du Marocain. “Un jour, nous sommes tributaires et le match suivant, nous sommes dépendants de De Sutter, parce qu’il a marqué. Puis c’est Lukaku, Biglia et Proto... Finalement, c’est positif d’être tributaires de tant de joueurs !”

Malgré l’avis de Jacobs, l’importance de Boussoufa sur son échiquier est indéniable. En son absence, il faudra trouver ail-leurs la créativité nécessaire pour fissurer le mur bâti par Leekens.



© La Dernière Heure 2009

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info