Anderlecht

Hier soir, une entrevue a eu lieu à Neerpede entre une délégation d’Anderlecht et le BCS, les Brussels Casual Service.

Étaient présents au nom d’Anderlecht : Michael Verschueren, son bras droit Johan Plancke, le Public Affairs Manager David Steegen et… Pär Zetterberg. C'est Kelsy Borloo du RSCA qui a accueilli la délégation.

L’entretien a duré longtemps mais s’est déroulé dans une ambiance très constructive et honnête. Le BCS a promis de ne plus saboter des matchs d’ici la fin de la saison, comme cela a été le cas au Standard. Par contre, ils veulent voir plus de jeunes dans l’équipe. Ils ont aussi certifié qu’ils n’agresseraient pas Marc Coucke, comme chuchoté à gauche et à droite.

La présence de Zetterberg, adoré par les supporters, a calmé les fans. Verschueren, lui, a avoué que des erreurs ont été commises, même au niveau des transferts.

Ce mardi, une délégation du Fan Board est attendue à Anderlecht. Les Mauves Army, les jeunes Ultras, auront également un représentant dans le Fan Board. L’association des clubs de supporters aimerait rencontrer des joueurs.