Une chose est certaine, Vincent Kompany respecte Charleroi. "C’est la définition d’une équipe bien organisée, très douée en contre. Plusieurs joueurs sont capables de faire la différence."

Il est bien conscient que gâcher des occasions comme ça a été le cas contre OHL ou Eupen ne sera pas une option s’il compte obtenir les trois points.

"Il n’est pas possible de se créer autant d’occasions contre Charleroi que contre Eupen. Il faudra être efficace. Et l’efficacité est leur force. On ne doit pas être naïf. Je ne dis pas qu’on va baisser l’intensité. On va aller à fond dans notre match."

Il voit une progression chez ses joueurs. Ils créent beaucoup mais marquent peu. "On donne également très peu d’occasions à l’adversaire. Si nos prestations sont analysées de manière objective, ce ne serait pas intelligent de désespérer et de commencer à parler de grands changements comme un passage à deux attaquants. Je dois trouver les détails, les automatisme pour que ça aille mieux."

Les derniers matchs ont mis en avant la maladresse de ses joueurs mais il ne baisse pas les bras. "Vous dites qu’on a plus de 2,5 buts attendus sans marquer ? Je ne dois pas vivre dans le passé mais je veux qu’on en ait trois, puis quatre et qu’ils soient tous de réels buts. Mais je le répète : contre Charleroi, on n’aura peut-être qu’une occasion. Elle devra être au fond. On ne doit pas espérer mais y croire."