Tom De Sutter attend toujours son premier but en mauve , mais il reste très calme et serein

La semaine foot en images


ANDERLECHT Vendredi dernier, tous les regards étaient braqués sur lui. Hélas ! Tom De Sutter n'est pas parvenu à marquer, devenant pour un soir le symbole du manque d'efficacité du Sporting. "C'est vrai qu'on marque difficilement", reconnaît le Diable Rouge, à tête reposée. "Mais il ne faut pas nous poser trop de questions. Pourquoi se faire du souci alors qu'Anderlecht a peut-être montré son meilleur visage de la saison contre le Cercle ? Pendant une heure, nous avons très bien joué au football. Malheureusement, nous sommes tombés sur un très bon Verbist et il nous a manqué ce petit brin de chance."

Malgré plusieurs occasions manquées, Tom De Sutter n'a jamais baissé la tête. Ce n'est pas dans son tempérament. "Un attaquant ne peut pas se permettre de douter. Je n'ai pas marqué, mais j'ai essayé d'être présent dans le rectangle. J'ai d'ailleurs dû corriger ma position : à Malines, j'ai trop décroché. Il fallait dès lors piquer un énorme sprint pour être à la finition... L'entraîneur me l'a fait remarquer et j'ai joué plus haut vendredi. J'ai besoin de participer au jeu, mais je peux aussi le faire en jouant haut."

Les attentes sont énormes autour du jeune buteur. De Sutter le sait, mais il ne s'en inquiète nullement. "Je ne ressens aucune pression, car je sais je finirai par marquer. Un but me libérerait-il ? Oui, car cela aide toujours. Au Cercle, après une période de disette, le fait de marquer m'a remis sur les bons rails. Je sais qu'en attendant de marquer à nouveau, je dois rester calme et patient."

Frutos absent et Bulykin jouissant d'un crédit très limité, De Sutter est appelé à demeurer titulaire. Certains affirment que la blessure de l'Argentin est une très belle chance pour le néo-Anderlechtois, d'autres prétendent qu'il s'agit plutôt d'un cadeau empoisonné. "Sincèrement, j'au-rais préféré que Frutos soit présent", répond De Sutter. "Car à peine arrivé, je me suis directement retrouvé dans l'équipe, avec la tâche de porter l'attaque. Mais je suis capable de le faire."



© La Dernière Heure 2009