"C'est maintenant à de Zeeuw de tirer ses conclusions. Choisit-il l'argent de Moscou ou reste-t-il à Bruxelles et investit dans sa carrière ?"

BRUXELLES Titulaire lors des deux premières rencontres de playoffs contre Genk et au Standard, Demy De Zeeuw a pratiquement disparu depuis lors en ne jouant que 65 minutes des cinq matches suivants.

“On se rend compte qu’il n’atteint pas le niveau espéré, à lui d’en tirer les conclusions qui s’imposent”, lâche Herman Van Holsbeeck. “Maintenant, je ne veux pas non plus trop l’accabler. Il y a eu une très longue trêve en Russie avant qu’il n’arrive chez nous. Il avait un sérieux retard de condition. Ce n’est pas simple à gérer.”

Reste que l’avenir du médian néerlandais, prêté avec option d’achat par le Spartak Moscou, ne semble plus devoir se conjuguer au futur du côté d’Anderlecht. “Il faut surtout voir ce qu’il a dans la tête. Veut-il garder son mirobolant salaire et retourner à Moscou ? Se sent-il mieux à Bruxelles ? Sur ce qu’il a montré jusqu’à présent, on ne lève pas l’option. Mais il reste encore trois rencontres à disputer.”

Iakovenko à la Fiorentina

Sacha Iakovenko va quitter à la fin de la saison le RSC Anderlecht et rejoindre le club italien de la Fiorentina, annonce vendredi Het Laatste Nieuws.

L'Ukrainien de 25 ans a trouvé, selon le quotidien, un accord de trois ans avec le club toscan.

Iakovenko a rejoint la Belgique en 2005 en rejoignant le Lierse. Après un saison, il a signé à Genk. De là il est passé à Anderlecht en 2008.

Le joueur a été prêté à Westerlo en 2009-2010 et 2010-2011 et encore une demi-saison en 2011-2012 à Oud Heverlee Louvain.

Iakovenko n'est jamais parvenu à s'imposer.

"Est-ce que j’ai des regrets de voir partir Sacha ? Non. Si quelqu’un reçoit une belle proposition d’un championnat plus huppé, il faut savoir laisser partir à certains moments” a expliqué Herman Van Holsbeeck

© La Dernière Heure 2013