Par contre, il va reprendre les entraînements collectifs pendant le stage hivernal. Cela signifie qu’il devrait être prêt pour la fin janvier ou en février. Delcroix, le plus régulier de tous les défenseurs centraux, pourrait résoudre le problème en défense, mais il a connu une annus horribilis.

Il avait déjà déchiré le ligament interne de son genou en mars, et était déjà passé sur le billard. Vu le manque de défenseurs centraux en équipe nationale, il a de bonnes chances de faire partie des projets de Roberto Martinez pour le Mondial au Qatar.