Son agent le soutient dans l’affaire du brassard : “Il a refusé un tas de clubs”

MOSCOU Olivier Deschacht a non seulement perdu son brassard mais aussi sa place dans l’équipe, au profit de Safari. Est-ce l’affaire du brassard qu’il paie ? Ou son erreur de positionnement contre le Beerschot ?

Mercredi, Jacobs avait déclaré : “Safari avait commis une erreur de positionnement contre Bursaspor et il n’était plus dans l’équipe le match suivant.” A-t-il fait la même chose avec Oli ?

La direction a confirmé son soutien en Deschacht, tout comme Jacques Lichtenstein, son agent. “À plusieurs occasions dans sa carrière, Olivier a eu l’occasion de signer ailleurs, à de meilleures conditions financières”, dit-il. “Olivier a toujours refusé, par amour du club. Il a un cœur anderlechtois. Et il le fera encore dans l’avenir. C’est un vrai pro , qui ne mérite pas d’être traité comme on l’a fait dans les journaux.”

Behrang Safari, lui, ne doit pas paniquer non plus. Même s’il a raté son début de championnat et son match, la direction croit en lui. Elle est consciente du fait que beaucoup de nouveaux joueurs ont besoin d’un temps d’adaptation à Anderlecht. La résurrection de Kljestan en est le meilleur exemple. Par contre, les quelques matches de Safari sur le banc lui ont coûté sa sélection en équipe nationale.

Wasilewski au lieu d’Odoi : c’était l’autre décision très bizarre de Jacobs. Surtout vu le fait que Maicon – l’ailier gauche – est une flèche. Pour Odoi, la journée d’hier était bien triste : il n’a pas été repris par Leekens non plus.



© La Dernière Heure 2011