Van Holsbeeck est de plus en plus cité à l’Antwerp, d’autres changements vont suivre.

Ce lundi, Marc Coucke rentre de ses vacances à Dubaï.

À partir de là, l’arrivée de Luc Devroe à Anderlecht pourrait vite être officialisée. "Nous pouvons peut-être trouver un compromis pour que Devroe reste chez nous jusqu’à la fin de la saison", propose Patrick Orlans, directeur du KV Ostende.

Coucke dira sans doute "non". Vu que le noyau d’Anderlecht doit subir des changements considérables, Coucke voudra compter sur son bras droit pour prendre des décisions sportives.

Et Herman Van Holsbeeck ? Il terminera peut-être la saison à Anderlecht, mais Coucke compte ensuite mettre un terme à la collaboration. Il veut qu’Anderlecht recommence de zéro.

Le nom de Van Holsbeeck a déjà été cité à l’Antwerp. C’est Luciano D’Onofrio qui l’aurait conseillé à Paul Gheysens, patron de Ghelamco.

Pour rappel : Gheysens était un grand candidat au rachat d’Anderlecht.

Si Van Holsbeeck rejoint l’Antwerp, l’actuel bras droit sportif de D’Onofrio devrait quitter le navire. Il s’agit du Brugeois Sven Jaecques (ex-Cercle). Son nom a déjà été cité à Ostende, mais aussi à Roulers. S’il va à Roulers, le CEO de ce club - Johan Plancke - pourrait renforcer le… KVO.

Bref : au lieu d’un carrousel des entraîneurs, c’est un carrousel des managers qui s’annonce dans nos clubs professionnels.