Gillet est bien meilleur dans l'entrejeu, mais la concurrence y est féroce en équipe nationale...

ANDERLECHT Guillaume Gillet a prouvé lors des derniers mois que sa meilleure place était celle de médian offensif. Pourtant, il avait fait ses débuts en division 1 comme... back droit ! "Guillaume est devenu très costaud dans l'entrejeu. Mais il ne faut pas oublier qu'à l'époque, il venait de D2", rappelle Georges Leekens. "Dans ce contexte, il était plus facile pour lui de prendre sa chance à l'arrière droit. Moi-même, j'avais commen- cé au back gauche avant de passer dans l'axe."

Marc Grosjean, qui alignait Gillet comme médian offensif à Eupen, fut le premier surpris du choix de Leekens. "Mais finalement, ça a fait beaucoup de bien à Guillaume, car il a appris à mieux défendre. je suis heureux pour lui qu'il ait retrouvé sa meilleure pla- ce : j'ai toujours été convaincu que Guillaume était un vrai box-to-box. C'est un avant de formation, avec un sens aiguisé du but. À l'heure actuelle, il est, avec Fellaini, le seul médian belge capable de marquer très régulièrement."

Voilà qui fait dire à l'entraîneur du Brussels qu'il devrait également évoluer dans la ligne médiane en équipe nationale... "Guillaume a ce qu'il faut pour s'y imposer. Ce n'est vraiment pas l'idéal de le mettre sur le flanc car il n'y exprime pas suffisamment son véritable potentiel."

Le problème, c'est qu'avec la présence des Fellaini, Defour et Witsel, la concurrence est féroce dans ce secteur de l'équipe nationale. "Il y a déjà beaucoup de joueurs à cette place" , avance Georges Leekens. "Selon moi, Guillaume a plus de chances de percer au back droit. Chez les Diables, cette place est libre."

On verra bientôt ce qu'en pense René Vandereycken...



© La Dernière Heure 2009