Il sera dans la sélection mais ne figurera pas encore au coup d’envoi. Vincent Kompany à la conférence de presse de ce lundi : "Physiquement, il est top, mais il a un retard au niveau du rythme de match (il n’a plus joué depuis le 25 octobre). Il ne faut pas s’attendre à ce qu’il joue à du 200 à l’heure pendant 90 minutes dans les 24 heures. Mais c’est un garçon bourré de talent. Il était un des plus grands talents d’Europe quand il jouait dans le grand Dortmund." 
 
Autre question à la veille de ce match face au numéro 16 du championnat : est-ce que Kompany va changer de système et évoluer avec deux attaquants afin de faire débuter Diaby ? La réponse est non, mais Diaby pourrait jouer quand même. "Deux ou trois attaquants, ce n’est pas cela qui compte. C’est l’animation qui est déterminante. Dans notre système, plusieurs joueurs peuvent évoluer au poste de ‘10’. Avec un Diaby, on serait un peu plus offensif qu’avec un Cullen à ce poste." Bref : est-ce que Vlap sera à nouveau la victime ? 
 
Kompany s’attend à un match difficile au Canonnier. "Mouscron est une équipe contre laquelle on se crée difficilement des occasions. J’espère qu’on aura besoin de moins d’occasions pour marquer. Contre Waasland-Beveren, on a tiré 29 fois au but, dont neuf fois dans le cadre. On poursuit sur notre lancée. On va aller de l’avant, on va aller les chercher. On va jouer à du 200 à l’heure, peu importe l’état du terrain. Même s’il y a une couche de neige de 18 centimètres, ce ne sera pas une excuse."