Frankie Vercauteren était déçu par la prestation de ses joueurs et estime que l’âge de Doku n’est pas une excuse.

On n’avait pas encore vu un Frankie Vercauteren si déçu par la prestation de ses joueurs. "Je me pose certaines questions par rapport à la qualité et l’intensité, et j’aimerais avoir des réponses cette semaine", dit le coach du Sporting. "Est-ce que mes joueurs ont tout donné ? Est-ce qu’ils se sont préparés comme il le faut ? Même à dix contre onze, on doit être capable de gagner un match."

Vercauteren n’était pas surpris par la carte rouge de Doku. "C’est un ensemble de choses. Disons que ce n’est pas le hasard. Tout ce qu’on dit ou écrit au sujet de garçons comme lui, cela a parfois des conséquences. On n’est pas conscient du tort que cela peut provoquer. Pendant sa course de 20 ou 30 mètres, j’ai d’ailleurs crié qu’il ne devait pas faire de tacle. Mais il ne m’a pas entendu à cause du bruit dans le stade. Si c’est une faute de jeunesse ? La jeunesse, la jeunesse…"

Les nouveaux Joveljic et Pjaca n’ont pas répondu aux attentes. "À l’entraînement, Joveljic a marqué toutes ses occasions. Maintenant, il en reçoit une et il la rate. Je ne peux pas lui en vouloir. Ces garçons ont besoin de temps de jeu pour retrouver leur niveau…"

Et quid de la lutte pour les playoffs 1, qui semble perdue ? "Je ne parle plus des playoffs 1. À quoi cela sert, quand on ne sait pas gagner ce genre de matchs ? Si on ne mérite pas de jouer les playoffs 1 ? Celui qui terminera dans le top-6, l’aura mérité."