"Je serai triste pour le Cercle s’il perd, mais encore plus heureux si Anderlecht gagne."

Parmi les plus grands exploits de Frankie Vercauteren, il y a le titre en 1B avec le Cercle dans la saison 2017-2018, après une lutte acharnée avec le Beerschot. Pour la première fois depuis ce 3-1 du 12 mars 2018, il retourne au Stade Jan Breydel.

"Je ne dirais pas que c’est le plus grand succès de tous", nuance Vercauteren. "J’en ai connu plusieurs en tant que joueur. Et en tant que coach, être champion avec Anderlecht et Genk, c’est aussi un exploit. Et même le titre en D2 russe avec Samara était super. Mais le titre avec le Cercle était spécial et différent, c’est vrai. Parce que c’est un club plus familial et sociable."

Même si Vercauteren n’a pas voulu prolonger son contrat en 2018, le Cercle n’a pas oublié ce qu’il a signifié pour le club. Mais nous voilà presque deux ans plus tard, et le petit Bruges est à la dernière place. Vercauteren : "C’est dommage de voir le Cercle à cette position. Je serai triste pour eux s’ils perdent ce dimanche, mais je serai encore plus heureux si nous gagnons. Je serai donc à 200 % anderlechtois."