Face à Genk, Anderlecht a retrouvé toute son efficacité. Pour ce déplacement dans le Limbourg, Vincent Kompany avait décidé de faire confiance à Cullen et Sambi Lokonga dans l'entrejeu, renvoyant Adrien Trebel sur le banc. De même, Sardella et Mukairu ne débuteront pas la rencontre. Le jeune Belge cède sa place à Murillo tandis que Larsen et Amuzu animeront les flancs anderlechtois. Des choix qui ont payé au vu du résultat et de la manière.

Après deux minutes, c'est le scénaro catastrophe qui se produit pour les Mauves. Ait El Hadj effectue une passe suicidaire dans l'axe et directement interceptée par Bongonda qui n'en demandait pas tant pour se jouer de Wellenreuther et inscrire le but d'ouverture. Alors qu'on pensait les Bruxellois K.O., ils ont directement réagi. Tout d'abord grâce à Amuzu dont la frappe puissante a heurté le poteau avant de rebondir.. sur le dos de Vukovic et de filer dans le but.

Lancés, les Mauves ont enchaîné grâce à Anouar Ait El Hadj qui inscrivait son premier but en équipe première, après un bon service de Sambi Lokonga. Les Anderlechtois auraient encore pu inscrire l'un ou l'autre but grâce à Nmecha, Bruun Larsen et Amuzu mais leurs envois ont été interceptés par Vukovic ou les défenseurs genkois.

En deuxième période, le rythme a baissé. Anderlecht a géré son avance et Genk n'a pas réussi à inquiéter Wellenreuther. Avec ce succès, les Mauves remontent dans le top 4.

Revivez la rencontre en direct commenté