Le genou du Nigérian évolue bien et il pourrait retrouver le terrain rapidement.

"I’m back to play." Henry Onyekuru veut jouer selon ses dernières déclarations dans les journaux nigérians. Et ses souhaits pourraient rapidement devenir réalité.

Le Nigérian pourrait rejouer au football dans deux semaines. Sa blessure au genou a extrêmement bien évolué. Il a passé des tests avec le staff médical pour vérifier à quel point son genou était stable et apte à un retour sur le terrain.

Quand sera-t-il prêt ?

S’il peut et veut rejouer dans deux semaines, il lui en faudra davantage pour retrouver du rythme. Blessé depuis plusieurs mois, il arrive dans une période très compliquée où chaque détail compte. Il loupera logiquement la moitié des playoffs. Au moins.

Aura-t-il sa place dans le groupe ?

L’arrivée de Kenny Saief a redistribué les cartes. L’international américain est l’un des joueurs les plus réguliers et l’un des plus habitués au système en 3-4-3 de Vanhaezebrouck.

Onyekuru aura beaucoup de mal à le faire quitter sa place sur le flanc gauche. Pareil derrière Lukasz Teodorczyk où Ryota Morioka et Pieter Gerkens font office d’incontournables.

Espère-t-il aller à la Coupe du Monde ?

Son retour précoce a pour but d’être dans le noyau du Nigéria à la Coupe du Monde. Sans cela, il ne pourra pas jouer à Everton la saison prochaine, faute de permis de travail. Lui dit "ne pas penser à la Coupe du Monde et juste [se] concentrer sur l’entraînement" mais a le Mondial comme seul point de mire.