Si Bram Nuytinck a plié bagages pour rejoindre Udinese jeudi, il n'y a pas encore de fumée blanche concernant Kara Mbodj et Leander Dendoncker. 

Le manager général d'Anderlecht, Herman Van Holsbeeck, vendra Kara en cas d'offre concrète qui satisfera les deux parties. En ce qui concerne Leander Dendoncker, Van Holsbeeck a confié jeudi vouloir lui trouver "une motivation pour qu'il reste une saison supplémentaire".

Herman Van Holsbeeck s'est montré très clair, Kara Mbodj ne quittera pas le Sporting d'Anderlecht à n'importe quel prix ni pour n'importe quel club. "Il a été très important la saison dernière", a confié jeudi l'homme qui a transféré pour plus de 100 millions d'euros en trois ans du côté d'Anderlecht. "En janvier dernier, il a reçu une offre impressionnante de la part de Leicester, mais a tout de même décidé de rester chez nous. Depuis, il y a eu des accords entre lui et le club. Entre-temps, il a montré une mentalité parfaite lors du deuxième tour et des play-offs de la saison passée. Donc la moindre des choses est de rester correct avec des joueurs qui nous ont beaucoup apporté et avec lesquels nous avons des accords".

Van Holsbeeck ne voudra en tout cas pas précipiter les choses. "Nous avons été très actifs au début du mercato et il est désormais possible que nous attendions un peu pour réaliser une prochaine transaction".

L'autre dossier bouillant qui enflamme Neerpede n'est autre que le départ ou non de Leander Dendoncker (22 ans). "La difficulté avec Leander, c'est que le garçon a passé plusieurs paliers en seulement six mois et notamment sur la scène européenne", a poursuivi Van Holsbeeck. "Il a prouvé qu'il avait le niveau européen face à Manchester United et il se trouve désormais sur les tablettes de tous les grands clubs européens".

Une prolongation de contrat est-elle à l'ordre du jour ? "Ça dépend. Il faut voir si je trouve un accord avec lui pour ensuite lui donner un bon de sortie l'an prochain. On a déjà eu une réunion positive à ce sujet. Maintenant, il faut le laisser tranquille et laisser du temps au temps. Ce qui est certain, c'est que nous ne le laisserons pas partir lors du dernier jour du mercato. C'est un enfant du club et nous ferons tout notre possible pour trouver un arrangement avec lui et le motiver pour qu'il reste une saison supplémentaire. Mais on sait d'avance que s'il continue à ce rythme, il sera parti l'an prochain", a conclu le manager général des Mauves et Blancs.