Jeudi, c’est Wesley Hoedt (la photo, sous le maillot de la Lazio) qui a signé un contrat de quatre ans au RSCA. Le défenseur néerlandais de 27 ans arrive pour renforcer un secteur qui avait affiché ses limites. Il appartenait à Southampton mais avait évolué à l’Antwerp puis à la Lazio ces derniers mois.

Lorsqu’il jouait à Anvers, Hoedt avait remis à sa place Jérémy Doku après un duel musclé. Il l’avait traité de "gamin" puis l’avait qualifié de "ridicule". C’est justement son profil, fait d’expérience, de leadership et d’autorité, qui a séduit la direction anderlechtoise.

Au Sporting, on précise que l’arrivée de Hoedt ne referme pas définitivement le dossier Matt Miazga mais les chances de revoir l’Américain, propriété de Chelsea, sont faibles. Il pourrait y avoir d’autres arrivées dans ce secteur, notamment pour permettre à Vincent Kompany de jouer avec une défense à trois, si besoin.

Ce vendredi, Anderlecht officialisera l’arrivée définitive de Majeed Ashimeru. L’option d’achat du médian ghanéen de 23 ans n’avait pas été levée mais le Sporting avait poursuivi les négociations avec le Red Bull Salzbourg pour faire baisser son prix initial de 2,5 millions, avec succès.

Dans le milieu de terrain mais dans l’autre sens, Albert Sambi Lokonga reste sur le départ. L’Atalanta est aussi intéressée mais le Verviétois n’est pas tenté par la Serie A, notamment à cause d’une expérience compliquée vécue par son grand frère Paul-José Mpoku (Cagliari puis Chievo). Arsenal, le FC Séville et d’autres clubs de grands championnats restent dans la course. Le Sporting réclame au moins 20 millions.

L’Argentin Federico Navarro (21 ans) reste l’une des pistes pour remplacer Sambi Lokonga, même s’il est plus petit. Son club du CA Talleres est gourmand et il n’y a pas encore d’accord.