Olivier Deschacht "J'ai revu les images et pour moi, Marcq ne mérite pas une carte rouge. La sensation sur les images n'est pas la même que sur le terrain. On avait un plan à onze. Cela a bien fonctionné jusqu'à l'exclusion, on ne concédait pas d'occasions. C'est dommage. Pour moi il n'y a pas rouge, mais c'est mon avis. Il n'y a pas de frustration si on ne joue pas les Playoffs 1, c'est une saison réussie pour nous."


Albert Sambi Lokonga "On était bien dans la partie. Ce goal encaissé nous a mis un coup mais on s'est bien remis dans le match. C'est difficile à expliquer le fait qu'on ne joue pas comme ça toutes les semaines. Le jeu en combinaison c'est pour nous, c'est difficile de le reproduire à chaque match mais on essaie. Il nous reste trois finales pour atteindre les Playoffs 1."

Yari Verschaeren "Cela faisait longtemps que je ne jouais pas autant. On a mis beaucoup d'énergie ce soir, grâce notamment à nos petits formats. On doit se concentrer et aborder match par match."

Francky Dury "On a bien préparé le match, dans les détails. La rouge change donc tout. La jambe d'Ashimeru vient sous le pied de Marcq. Je ne comprends pas pourquoi on sort une rouge à ce moment du match alors que la rencontre est correcte. C'est mon avis de coach de Zulte. Anderlecht mérite la victoire mais ils ont mieux joué après l'exclusion."

Vincent Kompany "C'est l'Anderlecht qu'on veut voir. On s'est créé de nombreuses occasions, c'était la priorité. On a montré du beau football. C'est une prestation très positive, mais je reste calme, ce ne sont que trois points. On joue souvent contre des blocs organisés contre lesquels on a du mal à créer du danger, ce n'était pas le cas ce soir. C'est un plaisir de travailler avec ce groupe. Je ne regarde pas les noms, j'essaie de donner une chance à ceux qui le méritent. Mes joueurs ont montré de belles choses aujourd'hui. Quand l'équipe est en forme, elle est capable de réaliser des choses que peu d'autres formations peuvent faire. On a eu du mal à tenir notre niveau lorsqu'on a cru que le match était plié en seconde période. C'est à ce moment que sont venus les changements."