Le défenseur de 36 ans, qui était déjà là en 2003 quand le Bayern avait battu Anderlecht, sera encore titulaire ce mardi soir

Le 10 mars 2003. Anderlecht se rend au Bayern en Ligue des Champions avec une défense à cinq où un jeune arrière gauche de 22 ans vit sa toute première campagne européenne. Très exactement 5.300 jours plus tard, Olivier Deschacht est devenu défenseur central et affiche 36 printemps au compteur mais il sera encore présent dans la dernière ligne anderlechtoise ce mardi soir à Munich.

Le stade a changé (le Bayern a troqué son stade olympique pour son Allianz Arena depuis 2005) mais Deschacht est resté pratiquement le même. Pourtant, seuls quatre joueurs présents ce soir de mars 2003 n’ont pas encore raccroché leurs crampons : les plus jeunes Kompany, Schweinsteiger et l’inusable Pizarro qui veut continuer à jouer même s’il n’a pas de club en ce moment. Durant tout le match de 2003, le jeune Deschacht avait dû se farcir le Bosnien Hasan Salihamidzic qui est devenu… directeur sportif du Bayern il y a quelques semaines. Et comme Salihamidzic s’assied sur le banc pendant les matches des Bavarois, cela rappelera quelques vieux souvenirs au doyen anderlechtois.

Deschacht avait aussi défié le Bayern en 2008 mais c’était en Ligue Europa (huitièmes de finale). Anderlecht - avec Deschacht - avait gagné le match retour (1-2, buts de Serhat Akin et Iakovenko) mais avait perdu le match aller (sans Deschacht). Et qui avait-il eu comme adversaire direct à l"Allianz Arena? Hasan Salihamdzic...


Bayern Munich : Kahn; Salihamidzic (79e Schweinsteiger), Linke, Kuffour, Lizarazu; Hargreaves, Ballack, Zé Roberto (67e Sagnol); Santa Cruz; Makaay, Pizarro.

Anderlecht : Zitka; Hendrickx (86e Kolar), Kompany, Tihinen, Zewlakow (64e Wilhelmsson), Deschacht; Baseggio, Hasi (79e Iachtchouk); Zetterberg; Dindane, Mornar.

Avertissements : Tihinen, Zetterberg, Baseggio, Makaay.

Le but : 42e Makaay (1-0).