Killian Sardella: "On a connu une fin de match compliquée. On ne méritait pas ça. Le ballon me surprend puis l'attaquant d'OHL me court dessus. Je ne comprend pas pourquoi le VAR n'intervient pas. C'est lui qui me court dessus. Même un point ce n'était pas assez, on méritait la victoire. On aurait dû tuer le match avant mais c'est comme ça."

Lukas Nmecha: "On doit apprendre même si on a déjà connu ce genre de situation. Je prends une partie de la responsabilité parce que j'ai eu beaucoup d'occasions et je n'ai pas réussi à marquer. Je continuerai à travailler."

Vincent Kompany: "On a connu plus cruel que ça. Je ne vais pas cacher ma déception par rapport au résultat et au nombre incroyable d'occasions. On a cette réalité qui nous colle. J'ai une énorme déception par rapport au résultat mais je ne vais rien leur reprocher. Ils ont tout donné, on a bien travaillé cette semaine. L'efficacité, ça vient avec le temps. Mes joueurs se sont donnés à fond et ont créé de belles combinaisons. Je payerais pour aller voir cet Anderlecht, il y a beaucoup de points positifs. On a juste manqué au niveau de la finition. Je pense que ce n'est pas trop grave pour Lokonga. C'est dommage car il était bien dans le match et on perd de la stabilité au milieu après sa sortie. J'espère que ce n'est pas trop grave."

Marc Brys: "J'avais des doutes. Notre première mi-temps était très bonne mais pas la seconde. Anderlecht avait un très bon pressing. Je pensais que la rencontre allait se terminer sur un match nul. Nous sommes très contents après cette victoire. Romo n'a pas eu trop de travail mais il a fait un bon match. On a bien travaillé en pensant aux prochains matchs et en prenant le risque de ne pas être prêts ce soir mais ça a payé. Nous sommes quatrièmes, ça nous fait plaisir mais il y a encore beaucoup de matchs. On pourra commencer à parler à partir de fin janvier, quand ce sera plus clair."

Thomas Henry: "C'était un match très compliqué contre une des meilleures équipes du championnat. Cela faisait longtemps qu'on ne prenait pas de buts. Anderlecht jouait très bien au football, surtout dans les petits espaces. On a une grosse préparation, on travaille bien et c'est bien de gagner sur un terrain plus compliqué."

Xavier Mercier: "On a fait un gros stage cette semaine et on savait qu'on allait avoir difficile au niveau des jambes. Ils nous ont bien étudiés, on a eu du mal sur les ballons avec Nmecha, c'est difficile de lui prendre la balle. C'est le plan qu'on voulait faire, nous sommes contents. Au vu de la semaine qu'on vient de passer, c'est que du bonus. On a un groupe très soudé, on travaille bien la semaine et on s'entend bien. Cela s'est vu aujourd'hui. On veut réintégrer le top 4."