Marco Kana a été impérial derrière, prouvant qu’il avait déjà oublié sa bêtise ostendaise.

Le meilleur Anderlechtois était le plus jeune dimanche. Marco Kana (17 ans) a été impérial derrière et ses relances ont toujours été propres. Une belle preuve de caractère, une semaine seulement après son erreur à Ostende. "Je sais que j’ai fait une bêtise mais je ne suis pas du genre à douter. C’était un autre match, une autre situation. Je dois rester fort et conserver mon audace. C’est ce qui fait mon jeu."

Si la défense a bien tenu, l’attaque n’était pas au même niveau, malgré vingt dernières minutes plus intéressantes. "Avant le repos, on n’a pas mis assez d’intensité. La deuxième mi-temps était meilleure. On a apporté plus de danger mais il faut apprendre à concrétiser. Il faut dire aussi que Penneteau a fait deux-trois très bons arrêts."

Le top 6 est à 6 points. Kana y croit encore dur comme fer. "On fait du surplace ce week-end mais on se bat tous les jours pour y être. On fait tout ce qu’il faut, vraiment."