Si cette dernière phrase est une certitude, les modalités sont bien moins claires quant aux joueurs qui seront autorisés à jouer. Les règles actuellement sur la table interdisent aux joueurs de moins de 23 ans qui ont déjà joué 15 fois (au moins 45 minutes) avec une équipe première d’être alignés. Les U23 du RSCA seront donc privés de Marco Kana, Killian Sardella et Anouar Ait El Hadj. Anderlecht s’oppose, comme Genk, à cette règle. Après les complications liées aux frais d’entrée, un autre problème se pose donc avec l’intégration des espoirs en D1B. Les clubs concernés se sont rapidement déclarés contre cette mesure. Anderlecht en tête, car les Mauves sont la principale victime. Genk a suivi, sachant que le jeune Luca Oyen ne sera bientôt plus éligible.

L’objectif des deux équipes n’est pas de rétrograder leurs talents, mais elles considèrent qu’en cas de baisse de forme ou de retour de blessure, un passage ponctuel par la D1B est une alternative idéale. Une solution plus adaptée pourrait être proposée. Elle serait basée sur le pourcentage de matchs joués en équipe première lors de la saison en cours. Par exemple : un joueur ayant participé à 75 % des matchs ne pourrait pas jouer en D1B au contraire de celui qui n’a été aligné que dans 50 % des rencontres.

Une réunion à ce sujet est prévue lundi.