L’offre du club de Legear est légèrement inférieure à ce qu’Anderlecht demande

BRUXELLES L’homme du match, Kanu, pourrait avoir joué son dernier match pour Anderlecht. Il est fort convoité par le Terek Grozny, le club de Jonathan Legear. La Russie est un des pays où le mercato d’hiver n’est pas encore clôturé.

Grozny a déjà fait une offre très correcte, mais Anderlecht n’a pas encore donné son accord. Le prix demandé par le RSCA est légèrement supérieur à ce que Grozny offre, mais la différence n’est pas très grande. Kanu n’a pas encore d’accord personnel avec les Russes, mais cela ne devrait poser aucun problème.

Toutefois, rien n’est encore fait. Les Russes ont d’autres pistes et n’hésiteront pas à les activer si le dossier Kanu ne se finalise pas directement.

Kanu veut absolument quitter Anderlecht. La raison principale : il est sans cesse la tête de Turc des supporters. Anderlecht, lui non plus, ne s’oppose pas à son départ. Kanu a encore un contrat d’1,5 an, dont le club pourrait se débarrasser. Qui plus est, le noyau est trop étoffé.

Reste à savoir si le départ de Kanu serait une bonne affaire sportive.

Certes, le joueur est beaucoup trop irrégulier, mais il a quand même souvent aidé son équipe. Hier, il était l’homme du match.

Pendant les playoffs de la saison dernière, c’était déjà lui qui avait fait la différence. Et récemment, contre le Standard, il était très bien monté à la mi-temps.

Il est un des seuls milieux de terrain centraux relativement grand.



© La Dernière Heure 2013