Belle surprise à Neerpede. Depuis cette semaine, le club a un nouveau joueur dans ses rangs. Il s’agit de l’arrière gauche jamaïcain Kemar Lawrence (28 ans), qui ne s’était plus présenté au club pendant quatre mois. Lawrence a évidemment un retard physique et s’est entraîné individuellement. Il sera le concurrent de l’Ukrainien Bogdan Mykhailichenko, transféré suite au retour tardif et incertain de Lawrence.

La raison de sa longue absence est connue : Lawrence n’avait plus la tête au football après la mort de son frère. Épuisé mentalement, il a décidé de faire un petit break dans sa carrière. En 2010, il avait déjà vu son cousin être assassiné devant ses yeux.

Anderlecht a toujours montré son côté humain dans cette affaire. Vincent Kompany a pris contact avec lui et a d’emblée compris qu’il ne pourrait pas le convaincre de participer à la préparation. Rompre son contrat n’était pas intéressant pour les deux parties, vu qu’Anderlecht avait payé 1,1 million € aux New York Red Bulls, à la fin du mois de janvier. Dans le dernier match avant la crise du corona, Lawrence avait joué trois minutes contre Zulte Waregem.