Sacha Kljestan a dû se faire au nouveau système de jeu mis en place par John van den Brom lors de la victoire d’Anderlecht face à Malines. "Nous avions déjà joué en 4-4-2 avec Mbokani et De Sutter mais il est vrai qu’en tant que médian, je dois plus travailler, j’ai une tâche moins créative, plus axée sur la récupération et le contrôle du jeu. Heureusement, Milivojevic et moi avons reçu de l’aide des quatre attaquants. Les habitudes vont venir petit à petit si nous continuons à évoluer dans le même système."

Ce nouveau schéma de jeu aura offert de beau mouvement et plus de liberté à Matias Suarez qui a pu étaler toute sa classe balle au pied. "Quand on met deux bons joueurs comme Suarez et Mitrovic ensemble ça marche souvent bien. Ils sont de bonnes idées et se complètent très bien. Je ne dirai pas qu’ils forment l’alliance parfaite mais ce serait une bonne chose."

D’un point de vue personnel, Kljestan a encore augmenté son compteur but. "J’étais là au bon endroit au bon moment comme plusieurs fois cette saison. C’est juste une passe dans ma carrière, parfois le ballon rentre tout seul parfois il ne veut rien savoir."

Le match en tant que tel a été une formalité pour les Bruxellois, avec un score de quatre buts à rien à la mi-temps, ils ont pu se contenter de contrôler en seconde période. "Notre bon début de rencontre nous a permis de les prendre à la gorge et de nous mettre à l’abri. Nous faisions le jeu et attaquions tandis qu’eux tentaient de nous contrer en jouant haut. Avec la vitesse et la qualité de nos attaquants nous avons créé des brèches et nous avons pu rapidement ouvrir le score avant de faire le break."

Un parfait prologue pour la rencontre face à Benfica. "Cela sera autre chose mardi mais c’est positif d’engranger une telle victoire avant de jouer un match au sommet."