"Qui blâmer ? Le gardien d’OHL (NdlR : Romo) pour son arrêt de fou devant Mukairu." La frustration se sentait dans le chef de Vincent Kompany. Le coach d’Anderlecht ne s’est pas caché pour autant. Il s’est justifié sur tous les sujets chauds. Toujours en défendant ses joueurs.

L’erreur de Sardella : "C’est avec des expériences comme celle-ci qu’un joueur comme Sardella apprend. Le reste de son match a été exceptionnel. Il a été agressif sur de très bons joueurs qui ont posé problème à beaucoup de défenses. Quand je vois ce qu’il fait, je me dis que je veux bien en prendre la responsabilité. On continue et il apprendra."

Les buts en fin de match : "Avec nous, tout ce qui peut mal se passer, se passe mal. Pourtant, à certains moments, je me suis dit qu’il était agréable d’être l’entraîneur de cette équipe. Nous avons passé une bonne semaine et j’ai revu beaucoup de choses que nous avons travaillées."

La jeunesse de son équipe : "Je crois 100 % en la volonté de mes joueurs mais ils sont très jeunes. Prenons un exemple. Dans le vestiaire, il y avait un gâteau d’anniversaire pour quelqu’un du club. C’était pour après le match mais déjà avant la rencontre, un joueur a voulu prendre un bout. J’ai dû l’en empêcher. Ce n’est pas un vrai problème mais cela illustre une certaine naïveté de leur part."

Le match d’Ait El Hadj : "Anouar a été top (NdlR : terme que Kompany a répété trois fois) et cela ne me surprend pas. Son QI football est incroyable. Il n’a que 18 ans et a pourtant fait tourner l’équipe. Il joue dans le dos de la défense et aurait pu être crédité de l’assist de l’année. Puis il bosse et récupère des ballons. Une donne importante pour un 10 moderne."

L’absence de Vlap : "Son histoire avec Anderlecht n’est pas terminée. Mon choix de ne pas le convoquer n’est pas personnel. Demain, il sera peut-être sur le terrain. Chaque joueur peut me convaincre et je ne ferme jamais la porte."

La blessure de Sambi Lokonga : "Je ne vais pas faire de diagnostic trop rapide mais, à première vue, ce n’est rien de grave. Le match de vendredi arrive très rapidement et j’espère qu’il ne manquera pas trop de rencontres."