La même question taraude les joueurs d’Anderlecht et les médias : dans quel état sera le terrain de l’Union ? Avec des températures proches des -10°c annoncées et même aux alentours des -15°c ressentis, le terrain, même chauffé via des bâches et de la soufflerie, la pelouse risque d’être dans un triste état. 
 
"Je suppose que tout sera vérifié de manière optimale", positive Vincent Kompany. "Beaucoup de personnes s’occupent du terrain et on doit leur faire confiance. L’Union nous a promis un bon terrain". 
Vincent Kompany fera donc en fonction et alignera ses meilleurs joueurs pour tenter d’aller chercher un quart de finale en Coupe de Belgique.
 
"C’est une compétition à part où tout peut arriver. Le favori peut être surpris. J’ai déjà connu cela. Je demande une bonne attitude de la part de mes joueurs. Pour eux, tous les matchs, en Coupe ou en championnat, doivent se jouer avec la même intensité."
 
Pour le coach, c’est aussi un match spécial pour Vincent Kompany. Le Bruxellois va vivre son premier derby en tant que T1 face à une vieille connaissance. "J’ai d’abord joué avec la section provinciale d’Anderlecht où on ne croisait pas Bruges ou le Standard mais le Crossing Schaerbeek, le Scup Jette ou l’Union. L’année prochaine, j’espère vivre un vrai derby avec des supporters." 
 
Aucun nouveau blessé n’est à noter du côté du RSCA pour le déplacement de jeudi soir.