Un peu plus de dix jours après les avoir rencontrés (et battus aux tirs au but) en Coupe de Belgique, le Sporting retrouve les Métallos. Et surtout leur terrain difficilement praticable… "C'est aussi une question mentale, nous avons tous grandi sur des terrains pas si parfaits et nous y avons tous pris plaisir quand nous étions plus jeunes", a expliqué Vincent Kompany, derrière un sourire. "Pour nous, ce n'est pas spécialement un point de préoccupation. Nous devons tout simplement faire tout notre possible pour prendre les trois points."

À ce titre, ne pas encaisser autant de buts que lors de ce match de Coupe à Seraing sera évidemment déterminant. "Il y avaient deux penalties, mais je pense que nous sommes toujours préoccupés avec nos principes. Et je le répète : je crois que chaque joueur doit être impliqué dans chaque phase de jeu. De cette manière, on règle déjà beaucoup de problèmes. Et il faut continuer à y travailler. Si nous l'avions emporté 3-0, notre mission n'aurait pas pour autant changé."

Justement, la défense a été au centre d'énormément de débats ces dernières semaines. D'un côté, Lisandro Magallan n'a pas rassuré lors de ses dernières sorties. L'Argentin a commencé les quatre derniers matchs, tandis que Taylor Harwood-Bellis a été relégué au banc. "Je ne fonctionne pas avec un plan de fond. Nous avons encore cinq matchs avant la fin de l'année et nous verrons. Je ne parle pas que de cette position (de défenseur central). L'important est le match contre Seraing. Et il y a déjà plusieurs joueurs sur qui on a fait une croix dans la presse. Alors que ce n'est pas du tout le cas à mes yeux. Taylor (Harwood-Bellis) a 19 ans et c'est un grand talent. Mais je ne le considère pas différemment que Zirkzee, que Verschaeren… Ces garçons doivent tous recevoir leur temps de jeu au bon moment."

Au rayon bonnes nouvelles, le coach des Mauves a confirmé que la progression d'Hannes Delcroix, opéré au genou fin août, se déroulait bien. "J'en suis très satisfait. Nous avons un noyau plutôt fit pour l'instant ce qui est toujours une bonne chose au vu du programme qui nous attend. Hannes sera prêt pour le début de l'année prochaine. Je suis toujours prudent avec les blessures de longue durée. Il n'aura pas de rythme de match et puis ce n'était pas une blessure mais bien deux d'affilée. Il n'a que très peu joué lors de la dernière année. Le plus important est qu'il soit à nouveau fit et que nous le gardons fit."

Kompany récupère aussi Benito Raman pour ce déplacement en terres sérésiennes. L'attaquant a purgé sa suspension de trois matchs. "Personne n'est aussi motivé que Benito. J'espère qu'il sera déterminant."