Si je laisse le gâteau dans le vestiaire, les joueurs vont le manger." Vincent Kompany ne blague pas, c’est arrivé lors du match à OHL. Celui de ses 35 ans, qu’il fête ce samedi, il le partagera avec le staff et les employés du club. Pour son anniversaire, il a formulé trois vœux qui, s’ils se réalisent, constitueront un grand pas vers les playoffs 1.

1 Que ses joueurs gardent les pieds sur terre : "J’ai une équipe remontée à bloc et qui a envie de gagner", lance Vincent Kompany. Ses jeunes savent à quel point "seuls les points comptent" à ce stade de la compétition.

Il devra pourtant se méfier. Le RSCA, ce sont les montagnes russes. "J’étais là quand on me parlait de match référence mais aussi quand on a perdu contre Courtrai. Je dois rester calme et éviter la surenchère en disant aux joueurs: ‘vous êtes les meilleurs ou les plus mauva is.’ Je dois être calme."

Il considère la victoire de lundi en partie liée à la sérénité de la semaine d’avant. "J’ai mis certaines priorités sur des tâches. Ils doivent être impeccables en dehors du terrain et à bloc à l’entraînement. C’est comme cela qu’ils peuvent briller dimanche."

2 Que l’intensité compense la taille : Une intensité de tous les instants est demandée par Kompany. C’est grâce à cela que ses petits formats s’en sont sortis face aux costauds de l’Antwerp.

"Bruges a de grands joueurs et est l’équipe qui joue le plus via de longs ballons. On a eu affaire à des équipes plus physiques que nous toute la saison et pourtant on est la deuxième meilleure défense du championnat. Ce n’est pas une question de taille mais d’intensité. Les castors parviennent à faire tomber les grands arbres (sic). C’est la preuve qu’en équipe, on peut réussir."

3 Qu’il puisse prendre une revanche : Joueur ou entraîneur, Kompany vit le topper à fond. "Et ce, depuis notre défaite 3-0 à Bruges. La défaite était plus facile à accepter que certaines autres car l’adversaire était tout simplement meilleur que nous. Je ne suis pas du genre à lâcher après avoir perdu. Il n’y a aucun moment que je savoure plus que d’affronter une équipe qui nous a battus."