Les semaines se ressemblent à Anderlecht. Pas de blessé, un onze de base qui risque fort d’être le même que les semaines précédentes, Vincent Kompany aborde le match le plus important (dimanche soir face à Saint-Trond) de sa saison avec sérénité.

"La semaine a été simple, j’ai transmis mon expérience au maximum aux joueurs. Nous avons créé une sorte de bulle pour nous concentrer sur les objectifs et les tâches que nous avons à accomplir."

Pour beaucoup de jeunes joueurs, c’est une première. Un match couperet qui engendrera un stress accru. "Ils doivent être impliqués et appliqués. Ils doivent passer par là et rester calmes. Aujourd’hui, c’est un match pour les playoffs I. J’espère qu’un jour ce sera pour une finale."

Après trois victoires de rang et trois bons matchs, Kompany ne compte pas abaisser ses standards de jeu. Un nul suffit aux Mauves mais ils joueront pour la victoire. "Je ne veux pas changer de philosophie et me dire dans dix ans que j’ai fait une telle erreur en tant que jeune coach. Nous avons une bonne défense car nous pensons offensivement. Je ne vais pas changer d’approche. Nous jouerons pour gagner."