Vincent Kompany est privé de Trebel sur le long terme, de Sambi qui purge sa suspension, ainsi que du jeune Arnstad, blessé à la tête. Il a toutefois vu revenir Vlap et Zulj, qui ont bien récupéré du Covid-19. Vranjes s’est, lui, entraîné pour la première fois ce vendredi. Il sera certainement trop court pour le match de dimanche.

"J’attends", sourit le coach. "Chaque fois que j’échafaude un plan, il y a un joueur qui a le Covid ou un autre pépin (rires). Donc je vais prendre les 48 heures restantes pour faire le point. Je devrai aussi voir en fonction des résultats des tests Covid."

Les leçons de la défaite à Bruges ont été tirées. Anderlecht est concentré sur OHL, une équipe qui pourrait lui faire mal. "Ils ont des atouts et les utilisent très bien. L’équipe peut paraître sur la défensive mais elle a des armes pour attaquer et être percutante. Je compte utiliser ce qui s’est passé lors de la défaite à Bruges. Ce genre de match doit être une motivation pour les joueurs. On doit surpasser ce match par des idées et l’envie de travailler pour être meilleur chaque jour."
  
Il s’est également exprimé pour la première fois sur le bilan financier catastrophique de son club. "Tout le monde est touché par la situation actuelle. Ma chance est d’avoir un groupe jeune qui peut se concentrer sur le terrain. C’est la seule chose à faire pour nous car nous devons faire au mieux pour rendre l’équipe la meilleure possible. On peut se plaindre toute la journée, ça ne nous fera pas avancer."