Lors du stage à Garderen, on l’avait trouvé différent. Il avait refusé une interview pourtant acceptée par le club et n’avait plus le beau sourire qui éclairait quasi en permanence son visage la saison dernière. Cheikhou Kouyaté semblait nerveux. La raison est simple : le défenseur veut absolument partir dès cet été.

John van den Brom l’a confié à nos confrères de Sport/Foot Magazine à paraître ce mercredi: "Mbokani, Jovanovic et Biglia sont partis, et il faudra plus que probablement ajouter Kouyaté à cette liste."

Si l’entraîneur néerlandais est si clair, c’est parce qu’il sait que le dossier du Sénégalais a bien évolué. L’officialisation de sa naturalisation belge n’est plus qu’une question de jours. "Cela pourrait même arriver d’ici à la semaine prochaine", précise Tedik Bekir, son agent.

Jusqu’à présent, il n’avait reçu qu’une seule offre concrète: celle du Dynamo Kiev où il pouvait avoir le même salaire que son pote Dieumerci Mbokani. Mais cela ne le tentait pas du tout. "Il ne jure que par la Premier League ", sourit Bekir.

Avec son passeport belge en poche, les portes de l’Angleterre s’ouvriront enfin pour Cheikhou Kouyaté. Les agents anglais s’agitent déjà et le Sénégalais a plusieurs touches. "Je ne vous dirai pas le nom des clubs, mais Cheikhou a des contacts avec des clubs du top, du subtop et du ventre mou en Angleterre. Il n’a pas encore fait son choix. Il veut trouver le bon équilibre entre l’aspect sportif, familial et financier. Ce sera une décision réfléchie, c’est certain."

Les jours en mauve de Cheikhou Kouyaté sont donc comptés. Malgré la bonne préparation des jeunes Mbemba, Heylen et Dendoncker, John van den Brom voudra un remplaçant pour être aux côtés de Bram Nuytinck. Herman Van Holsbeeck devra donc ajouter un défenseur à sa liste d’emplettes à réaliser avant le 2 septembre, date de la fin du mercato estival.