Mauvaise nouvelle en provenance de l’Ukraine. Mykola Kukharevych (19 ans), l’attaquant du petit club Rukh Lviv qui devait arriver en juin, s’éloigne d’Anderlecht. L’Ukrainien était pourtant passé à Neerpede en décembre, avait réussi ses tests médicaux, et avait même posté une photo de lui avec Kompany et le maillot du Sporting. Un accord de principe avait été trouvé avec son club.

Mais comme annoncé, le joueur avait demandé un délai de réflexion. Le fait qu’il ne parle pas l’anglais et qu’il doive quitter son pays, l’avaient fait douter. Depuis, il y a aussi eu des complications entre les clubs. Rukh Lviv n’a pas l’habitude de faire des transferts, et Anderlecht ne veut pas faire d’effort supplémentaire. Le dossier n’est pas encore enterré, mais il est très mal engagé.

En ce moment, le directeur sportif Peter Verbeke cherche surtout des joueurs qui pourraient venir en location, comme Ashimeru. "Peter continue à me surprendre avec des noms intéressants, dont je me demande si on peut se permettre de les faire venir", explique Vincent Kompany. "Peter et moi partageons le même avis : on ne veut que des renforts directs et payables. Les équipes se tiennent de si près en D1A, que des détails peuvent faire la différence. Mais quels seront ces détails : un transfert ou sept cas Covid ?"

Verbeke examine plusieurs pistes. Une d’elles mène au Danois Jacob Bruun Larsen (22 ans), un ailier gauche. En 2015 - il avait 17 ans - il avait quitté son pays pour aller à Dortmund, mais il n’a jamais percé. Il est ensuite parti pour 9 millions à Hoffenheim, mais n’a pas réussi non plus. Selon le Sporting, l’intérêt n’est pas encore concret.