Anderlecht

En tant que T1, Karim Belhocine a géré l’agenda de reprise (les joueurs seront attendus le 17 juin pour les tests médicaux). Mais il ne sera plus T1 à ce moment-là. 

Même si aucun rendez-vous n’a encore été fixé avec la direction, Belhocine n’est pas une possibilité pour le poste. "Mon avenir ? Je n’en sais rien mais je ne ferme aucune porte." Concrètement, il y a trois possibilités.

1. Rester comme T2

Sous contrat jusqu’en 2020, Belhocine pourrait redevenir adjoint. À condition que le nouvel entraîneur soit d’accord de conserver un coach qui a montré ses ambitions.

2. Partir comme T1

Son intérim au RSCA a fait sa pub. Il pourrait en profiter pour chercher un poste de T1 ailleurs mais en acceptant un club d’un plus petit calibre.

3. Partir comme T2

Un coach comme Vanhaezebrouck pourrait vouloir le reprendre à ses côtés. "Hein reprendra un club en juin après s’être ressourcé. Mais je ne sais pas si ce sera Gand ou ailleurs. Ce serait en tout cas une bonne idée pour Gand de le reprendre."