Me Laurent Kennes a confirmé à Belga, jeudi soir, comme il l'a expliqué dans une interview à la RTBF, que son client Roger Vanden Stock conteste toute infraction dans le cadre de la vente du Royal Sporting Club d'Anderlecht (RSCA) à l'homme d'affaires Marc Coucke.

"Et après avoir relu son audition encore tout à l'heure, je m'interroge sur ce qu'il peut y avoir dans le dossier puisqu'on ne peut toujours pas y avoir accès. Monsieur Vanden Stock n'a strictement rien à voir avec cette histoire et donc il ne comprend pas pourquoi on vise ces chefs d'inculpation. On dit faux, mais on n'explique pas pour quel document. Escroquerie ? Il a escroqué comment ? Quelle escroquerie ? Pour le moment on n'a aucune information et pour cela il faudra encore attendre de longs mois à mon avis", a-t-il dit.

Roger Vanden Stock, ancien propriétaire du RSCA, Herman Van Holsbeeck, l'ex-manager général, et Jo Van Biesbroeck, le précédent CEO du club de football bruxellois de première division, ont été inculpés de faux, usage de faux, escroquerie et blanchiment dans le cadre de la vente du club à l'homme d'affaires Marc Coucke, ont rapporté L'Echo, De Tijd et la RTBF jeudi.

Le cabinet d'avocats d'affaires londonien Clifford Chance, qui nie toute implication, ainsi que deux de ses avocats ont également été inculpés pour les mêmes charges. Par ailleurs, l'agent de joueurs Christophe Henrotay, déjà épinglé avec Herman Van Holsbeeck dans le cadre du dossier des transferts douteux du club, est poursuivi pour faux et escroquerie.

L'instruction judiciaire est aujourd'hui bouclée. Les inculpés comparaîtront prochainement devant la chambre du conseil de Bruxelles, qui décidera de leur renvoi ou non en correctionnelle.