Le football est parfois cruel. Il aura suffi d'un moment de nonchalance à l'excellent Sergio Gomez, sans doute le meilleur mauve depuis le début de saison, pour laisser à Denis Dragus le loisir d'offrir un point au Standard, grâce à une jolie frappe dans un angle fermé.

"Ce genre d'erreur peut arriver à tout le monde", relativisaient Olsson et Hoedt après la rencontre. Dragus, lui, peut se réjouir d'avoir endossé le costume de héros grâce à ce joli but, inscrit trente minutes après sa montée au jeu.