Son coach préféré à Anderlecht : René Weiler

"J’ai été champion avec lui. Notre relation était tendue au début. On lui a dit des choses à mon sujet. Je devais être transféré à Swansea mais ça ne s’est finalement pas fait. Je suis revenu, prêt à bosser, et je vois qu’on l’a briefé à mon sujet. Il m’a écarté directement. On lui a dit que pour avoir le respect du groupe il fallait attaquer Kara. On s’est finalement appréciés et on a été champions ensemble."

Son équipier préféré à Anderlecht : Adrien Trebel

"Tout le monde l’adore. Il a une personnalité dingue. Sur le terrain tu ne dois pas être gentil, poli. C’est un sport de combat. Il faut se faire respecter. Adrien sait le faire en étant génial en dehors du terrain."

Son dirigeant préféré à Anderlecht : Herman Van Holsbeeck

"Pour tout ce qu’il a donné à Anderlecht. Des années de travail, des titres. J’avais une relation forte avec lui. On a eu des moments durs mais il y avait un respect mutuel, même lors des discussions les plus compliquées."


>> Retrouvez l'interview exclusive de Kara <<