Le match de gala opposant le FC Liège, club de Promotion, à Anderlecht, le champion de Belgique, se déroulera bien le lundi 8 juillet à 19 heures au Pairay, a annoncé Alain Mathot, le bourgmestre de Seraing au terme d'une réunion de sécurité organisée vendredi en début d'après-midi avec la police et les services techniques de la Ville de Seraing.

"Nous avons répondu aux demandes de la police et du Ministère de l'Intérieur pour mettre le stade en conformité et dans ses conditions, je ne vois pas pourquoi j'interdirai cette rencontre qui reste un match à risques. Sinon, il faudrait annuler tous les matches à risques", a dit Alain Mathot au terme de la réunion.
L'organisation de la rencontre avait été remise en question en cours de semaine car les différents rapports d'inspection transmis par le ministère de l'Intérieur et les polices de Seraing et Liège s'étaient révélés négatifs.

Le bourgmestre de Seraing avait voulu se donner le temps de la réflexion tout en permettant aux services de la Ville de tout faire pour répondre aux exigences demandées par la police, à savoir la réparation de barrières ou encore une meilleure séparation des supporters.

Le stade répond aux normes et le bourgmestre de Seraing a dès lors autorisé la tenue de la rencontre qui se déroulera en présence d'un effectif policier renforcé.
Les zones de Seraing et Liège ainsi que la police fédérale assureront la sécurité dans et en dehors du stade où on craint des affrontements entre les noyaux durs des Mauves et du Standard.

Le RFCL accueille positivement cette décision, attendant la venue de 3.000 à 4.000 spectateurs. 650 places ont été vendues en prévente. Une centaine de repas VIP ont été réservés.