Wasilewski, Wilhelmsson et... Witsel. Le couloir du Parc Astrid, qui emmène les joueurs des vestiaires à la pelouse, avait été renové pour le Topper de dimanche. Au mur, des photos des légendes du Sporting mais aussi des noms écrits. Les grands joueurs du RSCA en couleur mauve et les adversaires prestigieux en noir. Tous mélangés mais inscrits par ordre alphabétique. Parmi eux, on retrouvait donc Axel Witsel, juste deux lignes en dessous de Marcin Wasilewski.

Par sa carrière, le Diable mérite évidemment d'être comptabilisé parmi les stars qui ont foulé le terrain d'Anderlecht. Mais les supporters étaient furieux : la terrible blessure de Wasyl dans un contact avec Witsel lors d'un Clasico en 2009 reste trop présente dans leur mémoire. Ils ont vu ça comme un affront et l'ont manifesté clairement auprès de club.

La direction du RSCA a vite compris que ce choix n'était pas heureux et est intervenue rapidement: ce mercredi, le mur était déjà repeint en blanc. Une nouvelle déco est déjà à l'étude pour le couloir des joueurs. Sans Witsel, cette fois.