Les actionnaires ont trouvé un accord à court terme. Grâce à la vente de Doku à Rennes (pour 26 millions) il ne manquait plus que 5 millions. Le duo Coucke-Ide prend en charge 3,7 millions, les actionnaires minoritaires (Michael Verschueren, Etienne Davignon, Johan Beerlandt et les filles Vanden Stock) mettent 1,3 million.

Cet accord ne signifie en aucun cas que le club est sauvé sur le long terme. Pour cela, il faut que les actionnaires se mettent d’accord sur une hausse du capital, mais on est encore très loin du compte. L’arrivée d’un investisseur étranger pourrait résoudre le problème. Mais là non plus, il n’y a rien de concret.