Ce mardi, la direction devra présenter ses comptes devant la commission des licences de la fédération (comme l’Union et Westerlo en D1B). C’était l’une des contraintes imposées par la commission au moment de l’attribution de la licence au Sporting en avril dernier au vu de la dette du club. Le club devra prouver qu’il fait des efforts dans sa gestion budgétaire. Un autre contrôle aura encore lieu dans trois mois. S’il n’y a pas assez de progrès, le club pourrait être pénalisé, notamment pour l’obtention de sa licence pour la saison suivante.