C’était le 19 janvier 2020. Vercauteren était sur le banc, Kompany sur la pelouse et les flancs étaient animés par Saelemaekers et Doku. Ce jour-là, le Sporting s’incline (1-2) contre le Club Bruges sur un doublé de Vanaken malgré l’ouverture du score de Colassin.

Pile un an plus tard, le RSCA a disputé 13 rencontres officielles au Parc Astrid et n’en a plus perdu aucune. Une invincibilité notable pour une équipe jeune et irrégulière (ce qui va souvent ensemble). Contre Charleroi ce mardi soir, elle tentera de poursuivre cette jolie série.

Les Anderlechtois sont encore loin du record du genre au club. Entre avril 1971 et août 1975, le Sporting était resté invaincu chez lui en championnat durant… 68 matchs. Plus de quatre années et sans arrêt de compétition pour cause de pandémie mondiale. Les plus pessimistes noteront également que l’année d’invincibilité des Mauves n’a offert que 9 succès at home.

Pas de supporters mais un sacré contraste quand même

Les encore plus pessimistes ajouteront que, dans le même temps, le RSCA est occupé à réaliser l’une de ses pires séries à l’extérieur, avec un 6e match sans victoire enchaîné vendredi à Eupen. Le record d’après-guerre est à 9 (en championnat). Si le Sporting ne gagne pas au moins une fois à Mouscron, à Genk ou au Cercle (les trois prochains déplacements), on y sera. Un paradoxe étonnant dans une période où les supporters ne sont pas là pour faire la différence…