Révélation de la saison (7 buts et 9 assists en Pro League), Ryota Morioka sera très courtisé pendant le mois de janvier. À 26 ans, le Japonais fait tourner Waasland-Beveren à plein régime. Et, comme ce fut le cas avec son coach Philippe Clement, le club aura du mal à le conserver bien longtemps.

Parmi les intéressés, on retrouve notamment Anderlecht qui devrait prêter Nicolae Stanciu pendant le mercato hivernal. L’international japonais serait une belle solution de remplacement.

S’il a signé jusqu’en 2020 en débarquant du championnat polonais cet été pour 275.000€, Morioka possède une clause qui lui permet de partir pour 1,5 million dès cet été. À Beveren, on se dit qu’il serait donc peut-être malin de déjà le vendre cet hiver pour une somme bien plus élevée.

De son côté, Ryota Morioka hésite : il a, en effet, peur de se retrouver dans un club où la concurrence sera trop élevée en janvier, ce qui pourrait compromettre ses chances d’aller à la Coupe du Monde.