Anderlecht Anderlecht espère encore gonfler les chiffres grâce au Fan Day ce dimanche.

Ce dimanche, c’est le Fan Day à Anderlecht. Au Lotto Park donc. Une journée pour les supporters que le Sporting espère mettre à profit pour embellir ses chiffres de vente cette saison.

La RSCA approche les 12 000 abonnés pour l’instant. Le Fan Day va permettre de gonfler le chiffre. Jusqu’à atteindre les 13 000 abonnements vendus la saison passée ? Sans doute pas dès dimanche mais le club s’est fixé l’objectif d’arriver à 14 000 cette année. Au maximum, Anderlecht peut vendre 16 000 abonnements.

Les premiers matchs de championnat peuvent encore convaincre pas mal de monde. C’est ce qui était arrivé en 2018-2019 après le 12/12 initial. Personne n’imaginait alors que le club vivrait sa pire saison depuis plus d’un demi-siècle.

Comme l’an dernier, la capacité du stade reste de 20 500 places. La grande bâche Engie qui séparait les supporters adverses des fans anderlechtois derrière l’un des buts a été enlevée mais ce nouvel espace reviendra aux personnes à mobilité réduite.

Au niveau des maillots , les ventes sont prometteuses. Joma a déjà écoulé 4 000 exemplaires alors que les vareuses ne sont disponibles que depuis le 17 juin.

Le Fan Day devrait, là aussi, avoir un impact. C’est traditionnellement un jour où les supporters repartent avec la nouvelle collection.

Au départ, Joma a connu quelques difficultés à faire face à la demande mais on nous assure que tout est rentré dans l’ordre à Anderlecht.

Selon les prévisions les plus optimistes du club, 3 000 maillots supplémentaires seront vendus dimanche.