Sa copine, une coiffeuse, habite encore à Pilzen : “Mais je ne m’ennuie pas ici”

ANDERLECHT Cela fait quelques matches que Lecjaks n’est plus repris en équipe nationale U21 , qui s’est qualifiée pour l’Euro . Jan était pourtant une valeur sûre quand il évoluait à Pilzen, actuellement leader du championnat tchèque.

“J’étais surtout connu à Pilzen, pas tellement dans le reste de la Tchéquie , souffle Lecjaks. J’étais le plus jeune joueur à avoir débuté en championnat. J’avais alors 17 ans. Mais cela n’a pas fait la une des journaux comme pour Lukaku, ici. J’ai été dans la même école de football que Petr Cech et Pavel Nedved.”

En tant que mannequin, toutefois, il s’est rendu populaire. “Ce n’est arrivé qu’une seule fois, sourit-il. Avant Noël, les joueurs et mannequins tchèques organisent un défilé de mode pour la bonne cause. Je n’aime pas me promener à moitié nu – je préfère faire parler de moi sur le terrain – mais puisque c’était pour une œuvre de charité, j’ai accepté.”

Sa copine, Kristina, ne vit pas en Belgique. “Elle a un salon de coiffure à Pilzen, qu’elle ne peut pas abandonner. Elle travaille dix jours et vient cinq jours chez moi. On fait du shopping à Anvers ou Knokke. On visite Bruxelles. Et quand je suis seul, je vais boire un café avec Mazuch ou Marecek, je fais de la cuisine, je joue à la PlayStation ou je surfe sur internet.”



© La Dernière Heure 2010