Tout est réglé: il quitte la Belgique pour le club qui voulait Boussoufa en mars

ANDERLECHT Jonathan Legear n’a pas joué face à Bursaspor, hier. La raison est évidente: il ne voulait pas se blesser avant de signer au Terek Grozny. Mais une chose est donc sûre: il y a un accord à tous les niveaux avec le club tchétchène.

Legear prendra l’avion pour Munich, lundi, où Grozny va lui faire passer les tests médicaux, qui auront lieu le même jour. Ensuite, il signera son contrat de 3 ans plus une année en option. Son salaire net: 1,8 million d’euros.

Le Sporting n’a pas hésité, lui non plus. Même si Legear apporte beaucoup à l’équipe, le Sporting estime que son rendement est insuffisant. En effet, Jona est plus souvent blessé que disponible. Et vu les transferts de cette saison (Molins, Vargas) et la découverte (Canesin), Anderlecht a suffisamment d’alternatives sur le flanc droit.

Mercredi, Herman Van Holsbeeck s’est mis à table avec un homme fort de Grozny à l’Hôtel Conrad à Bruxelles. Les négociations ont duré plusieurs heures. Les Tchétchènes ne tournent pas autour du pot. Ils ont mis sur la table un peu moins que les 5 millions qu’Anderlecht avait demandé. Pour Boussoufa, le Terek avait proposé 12 millions. Anderlecht avait accepté, Boussoufa pas. Il avait de telles exigences que les pourparlers ont capoté.

Anderlecht a tout fait pour que le transfert ne perturbe pas la préparation du match (NdlR: mercredi, le club niait qu’il y avait des contacts). Mais en même temps, Legear avait annoncé à tout le vestiaire que son transfert était réglé.



© La Dernière Heure 2011