Anderlecht s'est offert une promenade de fin d'année face au Beerschot pour son dernier match de l'année 2021 (0-7). Les Bruxellois ont réalisé le match parfait face à de très faibles anversois et montent provisoirement sur le podium, à deux points du Club Bruges, deuxième.

Les vingt premières minutes sont riches en occasion. Après moins de 5 minutes, le Beerschot se crée une grosse opportunité (la seule de la rencontre pour les rats) grâce à Caicedo. Mais sa frappe est déviée de justesse par Van Crombrugge en coup de coin. Mais quelques instants plus tard, lors de la première attaque bruxelloise, les Mauves ont fait mouche. Après un beau mouvement initié par Verschaeren, le ballon est décalé sur la gauche où Gomez et Refaelov se jouent trop facilement de la défense anversoise. Le centre de l'Espagnol est facilement repris par le jeune Belge qui envoie le ballon dans le but de Vanhamel.

Après ce but d'ouverture, Anderlecht a commencé à dérouler. Avec à la baguette un Sergio Gomez des grands soirs. Dans tous les bons coups, l'Espagnol est également à la base du deuxième but mauve. Malgré un mauvais centre, il est parvenu à récupérer le ballon pour le renvoyer dans le rectangle vers Verschaeren qui envoyait du bout du pied le ballon dans le but pour inscrire son deuxième but de la soirée.

Après un petit temps mort, durant lequel les Anversois ont tenté de sortir, Anderlecht a repris sa marche en avant. Lancé en profondeur par Kouamé, Refaelov a adressé un un centre en première intention vers Zirkzee qui s'y est repris à deux reprises pour tromper Vanhamel. Et comme si cela ne pouvait pas être pire pour le Beerschot, les Anversois se sont retrouvé à dix peu avant à la mi-temps suite à l'exclusion de Holzhauser.

Pas rassasiés après une première mi-temps parfaite, les Mauves inscrivait le quatrième but de la soirée via Refaelov après un nouveau beau mouvement dans le rectangle anversois. Les Bruxellois ont commencé à gérer leur avance tout en conservant la possession du ballon. Les hommes de Vincent Kompany ont alors décidé d'évoluer avec des attaques posées. Moins spectaculaires, les Mauves étaient tout aussi efficaces. Raman, monté quelques instants auparavant inscrivait le 5e but d'une belle frappe du plat du pied. Avant de s'offrir un doublé quelques instants plus tard avec un peu de chance et un ballon dévié qui a pris Vanhamel à contrepied. 

Le portier anversois se rendait coupable d'une terrible erreur quelques instants plus tard. Sur une frappe lointaine et un peu molle d'Amuzu, monté au jeu lui aussi, le gardien laissait filer le ballon entre ses jambes de manière malheureuse. Les Mauves ont géré la fin de match et peuvent partir en vacances avec le sourire.

Revivez la rencontre :