Le manager d’Anderlecht était à Monaco, vendredi. Pas pour le tirage mais pour négocier avec l’AZ et le Zenit. Voici les quatre plans A qu’il veut transférer ces prochains jours et les quatre joueurs qui devraient partir rapidement. Pour tout savoir sur le mercato mauve, c'est ici !


Du côté des arrivées: 4 plans A

L’homme qui déteste Advocaat

Markus Henriksen - fils de Rambo - est un 10 moderne. Mais il hésite à venir…

Markus Henriksen (AZ) hésite. Signerait-il pour cinq ans à Anderlecht, ou attendrait-il qu’un club d’un championnat plus huppé se manifeste ? Son problème : seul Anderlecht est vraiment intéressé. Le Sporting a un accord avec l’AZ.

Après son match contre Vojvodina, Henriksen déclarait : "C’est à moi de choisir. Je ferai le choix qui sera le mieux pour mon évolution personnelle. Ce n’est pas facile, parce qu’il me reste peu de temps."

Henriksen (24 ans, 1m87 pour 80 kilos) est un médian offensif qui joue depuis 2012 à l’AZ. Il n’est pas un 10 à l’ancienne. Sa grande force est sa capacité de courir pendant 90 minutes et de chercher la profondeur au bon moment. Il est bon, mais n’est pas un joueur pour le top absolu. Il doit surtout travailler sa vitesse d’exécution.

L’Europe entière sait que Henriksen n’a plus qu’un an de contrat à l’AZ et peut partir mais l’intérêt était très moyen. Torino et le Milan AC se sont informés, sans plus. Liverpool l’a suivi mais n’a jamais fait d’offre.

Henriksen est un vrai pro, à la scandinave. Son père, Trond, a toujours joué à Rosenborg (où a aussi joué son fils) et avait le surnom de Rambo, parce qu’il renversait tout sur son chemin. La femme de Markus est une ancienne joueuse de handball. Ils attendent leur deuxième enfant.

Il totalise 27 matches en équipe nationale (et deux buts). Sa saison passée - sous la direction de John van den Brom - était la meilleure, avec douze buts en championnat et quatre en Europa League. Sa pire saison était celle sous Dick Advocaat, qui l’avait mis sur le banc. "Un conseil", nous dit un collègue néerlandais. "Ne lui parlez jamais d’Advocaat…"


Massimo Bruno en a marre d'être joker

Massimo Bruno veut relancer sa carrière à Anderlecht, qu’il a gardé dans son cœur

En attaque, Anderlecht mise résolument sur Massimo Bruno du RB Leipzig, club de D2 allemande. Massimo Bruno (toujours que 22 ans) y est trop souvent joker de luxe, et veut relancer sa carrière, de préférence à Anderlecht.

Racheter Bruno est impossible pour Anderlecht. Leipzig avait fait un énorme investissement (5 millions) pour acheter Bruno d’Anderlecht en 2014. Le club veut récupérer cette somme. Mais vu que Bruno joue trop peu, un transfert définitif est exclu. Une location est donc la solution.

Lors de sa première saison, Bruno avait été prêté au Red Bull Salzbourg. Il avait marqué six buts en ayant débuté treize matches. La saison passée, il n’en a marqué que deux (dans le même match, contre Bochum) en onze titularisations. Pendant la préparation de cette saison et en Coupe d’Allemagne, il était à nouveau sur le banc. D’où son souhait de partir.

René Weiler connaît évidemment Bruno, parce qu’il était son adversaire, la saison passée. À Nüremberg (défaite par 3-1), Bruno est monté au jeu à la 78e. Il est le genre d’attaquant - rapide, bonne mentalité - que Weiler aime bien. Son grand atout est qu’il peut jouer à quatre positions : comme ailier droit, ailier gauche, comme second attaquant et comme numéro 10.

Bruno a toujours gardé d’excellents contacts avec Anderlecht. Quand son programme le lui permettait, il passait à Neerpede pour dire bonjour à ses anciens coéquipiers. La porte du vestiaire est grande ouverte pour lui.


En Roumanie pour Stanciu !


Herman Van Holsbeeck va essayer de ramener le n°10. Pour 9 millions ?

L’arrivée éventuelle de Markus Henriksen n’exclut pas l’arrivée de Nicolae Stanciu. Herman Van Holsbeeck va même à Bucarest, ce samedi, pour essayer de trouver un accord avec le président du Steaua, Gigi Becali.

Selon les journaux roumains, Anderlecht aurait fait une offre de 9 millions d’euros. Si cela s’avère être la vérité, cette offre aura battu tous les records du club. Jusqu’à présent, Steven Defour était le joueur le plus cher de l’histoire du club, avec ses 6 millions.

C’est Becali lui-même qui a annoncé qu’une délégation d’Anderlecht vient en Roumainie pour poursuivre les négociations, et cette information nous a été confirmée. Herman Van Holsbeeck a promis au club qu’il frapperait fort en cette dernière semaine du mercato.

Stanciu serait le second Roumain du Steaua qui rejoint le Sporting, après l’ailier Chipciu. Stanciu (23 ans) est un petit meneur de jeu, qui est souvent comparé à Hagi ou Mutu. Les connaisseurs sont convaincus qu’à terme, il va jouer dans un grand championnat.


Brabec, plus footballeur que Mazuch

Brabec n’est pas le plus rapide, mais a un bon jeu de position : Zitka lui a conseillé Anderlecht !

Selon son entraîneur au Sparta Prague, Zdenek Scasny, le transfert est déjà fait : son défenseur central Jakub Brabec (24 ans) part à Anderlecht. Selon nos informations, l’accord n’est pas encore conclu à 100 %, mais presque. Son prix de transert avoisine les 2,5 millions.

Avec son 1m87, Brabec n’est pas le plus rapide des défenseurs. Mais son jeu de position est excellent, et il est connu pour ses bons tacles et ses passes soignées à la construction. Alors que Mazuch, cet autre Tchèque, était un pur défenseur, Brabec est également un footballeur .

La cellule scouting d’Anderlecht le connaît par coeur. Voilà deux ans qu’il est suivi par Anderlecht, aussi bien avec son club qu’en équipe nationale U21 .

Brabec est un enfant du club. C’est au Sparta qu’il a été formé, et il est donc adoré par ses supporters. Voilà pourquoi il n’a pas osé déclarer dans la presse qu’il veut aller à Anderlecht mais son entourage est formel : il est prêt pour faire un pas en avant.

Brabec s’est informé auprès de son entraîneur des gardiens, l’ex-Anderlechtois Daniel Zitka, qui ne lui a évidemment dit que du bien au sujet du Sporting. Sera-t-il le 10e Tchèque de la récente histoire du Sporting ? Il a de grandes chances.


Lombaerts : sans doute njet !

Hier, à Monaco, Herman Van Holsbeeck a sans doute rencontré les représentants du Zenit pour parler de Nicolas Lombaerts. Un accord n’a pas été trouvé, et Anderlecht semble quitter la piste du défenseur belge.

Van Holsbeeck avait même proposé de le louer, en vain. Lombaerts, lui, devenait de plus en plus impatient. Il veut absolument quitter le Zenit, vu que sa femme va accoucher. Deux autres clubs se sont manifestés.


4 départs rapidement actés ?

Kara Mbodj à Swansea ce week-end ?

Le transfert de Kara Mbodj à Swansea pourrait être acté ce week-end. Les Gallois seraient disposés à verser 7 millions pour le défenseur sénégalais, qui veut partir depuis le début du mercato. Hier, Kara était encore à l’entraînement. Mais s’il est vendu ce week-end, il ne jouera plus contre La Gantoise.

Kara était déjà presque à Swansea à la fin du mois de juin, mais à cause d’un trop grand nombre d’intermédiaires, l’affaire avait capoté. Le départ du capitaine gallois Ashley Williams à Everton a libéré une place en défense. Swansea a débuté le championnat avec un bilan de 3 points sur 6.


Sylla pour 3 millions à l’Atalanta ?

Idrissa Sylla est encore toujours sur le départ à Anderlecht. Vu que les négociations avec Wolverhampton n’ont pas abouti, l’Atalanta Bergame est revenu à la charge. Tout comme les Wolves , l’Atalanta suit l’attaquant guinéen depuis plusieurs saisons. L’offre de l’Atalanta n’est pas aussi élevée que celle du club anglais, mais on parle quand même de trois millions.

À l’époque, Anderlecht avait payé 1,5 millions à Zulte-Waregem. Sylla veut partir. Massimo Bruno serait donc son remplaçant logique.


Okaka a vidé son casier: l'Italie ou la D2 anglaise ?

Il y a enfin un transfert dans l'air pour Stefano Okaka. En tout cas, ce vendredi, l'Italien a vidé son casier dans le vestiaire. Deux destinations sont possibles: un retour vers l'Italie ou la D2 anglaise. Hier matin, le Daily Mail citait Norwich et Aston Villa, deux clubs relégués en Championship.


Trezeguet veut partir ! À Charleroi ?

Quelques semaines après avoir été transféré définitivement pour 2,5 millions d’Al Ahli, l’Égyptien Trezeguet est déjà sur le point de quitter Anderlecht. Il n’y a pas eu d’incident comme celui entre Weiler et De Maio, mais Trezeguet estime qu’il ne reçoit pas assez sa chance. Jusqu’à présent, il n’a joué que 10 minutes à Saint-Trond (il a failli marquer) et 22 minutes contre Rostov. En Espoirs, il a marqué les deux buts contre Gand, lundi. Mais il n’a pas joué une minute contre Prague. La solution est un prêt, sans doute vers un club belge. Vu les bonnes relations avec Charleroi, cela ne nous étonnerait pas que Mehdi Bayat parvienne à trouver un accord avec Anderlecht.